Blog Brocade France

L’histoire d'un service informatique exaspéré et sa quête de transformation numérique

by Alain VALLUY on ‎11-22-2016 08:43 AM (490 Views)

Nous aurions pu vous dire il y a six mois que nous étions sur le point d'assister à une révolution technologique. Une myriade de tendances technologiques reposant sur des données ouvrait la voie à un « haut lieu des processus métiers » ; un chemin qui, s'il était emprunté, permettrait aux entreprises de maximiser leur potentiel et d'acquérir un avantage concurrentiel.

 

Cette vision supposée future se produit en ce moment même : la convergence du big data, de l'Internet des objets, de la 5G, du Cloud et de la mobilité. Les responsables métiers et les décideurs informatiques réalisent qu'un réseau performant, capable de gérer efficacement l'énorme volume de données généré par ces tendances, est un moteur essentiel pour la croissance de leur entreprise. Et une infrastructure réseau agile et évolutive fait toute la différence entre développement et stagnation totale.

 

Adopter pour s'adapter

 

Les services informatiques sont parfaitement conscients des enjeux pour leur entreprise. Nous avons récemment publié un rapport constatant que la grande majorité des décideurs informatiques (87 %) faisait partie d'entreprises dotées de stratégies pour transformer leurs activités numériques. Une proportion encore plus importante (94 %) a déclaré que les DSI et les responsables informatiques de leur entreprise privilégiaient l'adoption de la transformation numérique pour atteindre les objectifs commerciaux.

 

Passer moins de temps à maintenir l'existant

 

En dépit de la prise de conscience des départements informatiques, certaines entreprises restent encore derrière leurs concurrents car elles ne parviennent pas à adopter une transformation numérique.

 

Pour de nombreuses entreprises, l’infrastructure IT vieillissante les empêche d'innover. En dépit de savoir ce qu'ils doivent faire, les départements informatiques se retrouvent souvent obligés de dire « non » à de nouvelles opportunités commerciales, et dédier leurs efforts et leurs ressources au maintien de leur système actuel pour tenter de traiter des quantités de plus en plus immenses de données. En fait, si les départements informatiques pouvaient passer moins de temps à maintenir l'existant, ils pourraient consacrer plus de temps à créer de la valeur, réduire les coûts, et contribuer à augmenter le chiffre d'affaires (jusqu'à 12 % !!).

 

Dire « oui » : la nouvelle approche IP

 

La transformation digitale peut sembler difficile, mais elle peut être beaucoup plus simple à mettre en œuvre lorsqu'elle est découpée en étapes gérables. Il existe un certain nombre de changements que les entreprises peuvent commencer à implémenter pour assurer que leurs services informatiques soient enfin en mesure de dire « oui ».

 

Tout d'abord, adopter la nouvelle approche IP. Les technologies IP modernes sont logicielles et reposent sur des réseaux programmables. Elles transforment les réseaux en plates-formes d'innovation. La nouvelle approche IP offre aux entreprises davantage d'espace pour s'adapter aux exigences de la technologie moderne, et permettre à leur service informatique de tirer parti de l'existant et d'évoluer avec la technologie plutôt que tenter de s'en sortir à chaque avancée. Cette approche est d'un niveau bien supérieur aux systèmes existants qui empêchent les entreprises de progresser.

 

Automatiser à tous les niveaux

 

Implémenter simplement une nouvelle technologie réseau ne va pas vous transformer en entreprise numérique du jour au lendemain, et une fois que toutes les couches logicielles requises sont implémentées, le réseau devra être assez agile pour répondre aux demandes en quelques millisecondes.

 

Prenez l'exemple des boutiques en ligne : en période de soldes, lorsque les acheteurs mobilisent leurs propres ressources pour effectuer des achats en ligne ou via mobile, les systèmes informatiques des commerçants doivent être en mesure de traiter un plus grand volume de demandes sur les serveurs, en provisionnant plus de ressources au besoin afin que les clients puissent continuer de bénéficier d'une expérience d'achat sans accroc. Une récente étude Brocade souligne que l'impossibilité d'optimiser les performances pourrait signifier un manque à gagner de 11 % en termes de CA et conduire les clients déçus à faire leurs achats ailleurs ou dépenser moins.

 

Dans un scénario avec des systèmes traditionnels, les équipes informatiques auraient dû créer manuellement une demande de ressources auprès d'un autre silo. Cependant, avec le bon réseau et les bonnes solutions algorithmiques en place, il est possible d'automatiser ce processus. L'activation de nouveaux serveurs ou d'espace supplémentaire dans le Cloud en fonction des besoins, sans avoir à faire la queue dans une file d'attente interminable de demandes, permet à l'entreprise de maximiser son potentiel.

 

Arrêter l'habitude du « non »

 

Les décideurs doivent se demander s'ils apportent vraiment à leur département informatique le soutien dont il a besoin pour aider l'entreprise à développer tout son potentiel. La convergence des technologies numériques peut certes être considérée comme une série de défis, mais plutôt comme un ensemble d'opportunités. Les services informatiques ne doivent pas rester prisonniers de leurs processus, et devraient être en mesure d'innover et d'aider les décideurs à apporter une réelle valeur à l'entreprise.

 

En rendant votre réseau agile et évolutif, en décloisonnant l'informatique et en automatisant les flux de travail multifonctionnels de bout en bout, vous pouvez arrêter de dire « non » une fois pour toutes et faire entrer l'entreprise dans l'ère du « oui ».